La papeterie Tsubaki – Ito Ogawa

La papeterie Tsubaki, est un livre que j’ai trouvé d’une douceur et d’une poésie comme rarement j’en ai lu. 

Vous le savez désormais je pense mais la littérature japonaise me trouble. Je trouve ça toujours très descriptif, très apaisant, très gravé dans l’instant présent. On prend le temps de lire et de vivre l’histoire. 

Dans ce roman, on suit Hatoko, une jeune femme de 25 ans qui travaille désormais dans la papeterie de sa grand-mère en tant que commerçante et en tant qu’écrivaine publique. Elle écrit pour ceux qui n’ont pas les mots ou pas une jolie écriture. 

Ce que j’ai aimé c’est d’avoir ce contenu très précis sur un monde que je ne connais que très peu, celui de la papeterie et de la calligraphie. On nous donne des détails sur le papier avec lequel Hatoko écrit, sur la couleur de l’encre, le type de stylo qu’elle utilise, une fois de plus on prend le temps de décrire convenablement avec des termes techniques afin d’être dans le moment présent mais également de souligner la passion évidente qu’a Hatoko pour son métier. 

On rencontre des personnages absolument charmants, on s’attache a eux pour leurs lettres et leurs requêtes, pour les lettres qu’ils n’arrivent pas à écrire. Chaque rencontre se passe de manière calme et ressourçante autour d’une bonne tasse de thé. On a d’ailleurs envie de lire ce livre avec un thé fumant tellement que c’est un thème qui revient. Et bien entendu, on a envie d’écrire après chaque lettres écrites par Hatolo pour soi, par envie, par curiosité. 

Mention spéciale à l’éditeur qui a laissé apparaître chacune des lettres dans la version originale. C’est un véritable plus. Bref je vais m’arrêter là parce que je pense que je pourrais parler de ce livre des heures durant. Je l’ai absolument adoré, je pense pouvoir affirmer qu’il s’agit de mon premier coup de cœur de l’année. Je m’impatiente de découvrir d’autres titres de Ito Ogawa, parce que même si j’ai lu ici une traduction, je trouve le style poétique à souhait et vous le savez, c’est ce que j’aime le plus en littérature. 

Note : 5 sur 5.

S’offrir le livre tout en me soutenant : https://amzn.to/3qwpMPY

Publié par Marine Stouppou

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :