Iris, deux fois – Anne-Laure Reboul & Naomi Reboul

Touchée en plein coeur par ce roman graphique que j’ai trouvé à la fois perturbant et surprenant. 

Le texte m’a un peu fait penser à l’histoire de Timothé Le Boucher, Ces jours qui disparaissent, que j’avais a-do-ré.

Je n’en dirais guère plus, si vous en avez l’occasion foncez sans trop vous pencher sur le sujet vous serez agréablement surpris c’est certain.

Note : 4 sur 5.

Publié par Marine Stouppou

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :