Sixtine, T1 – Frédéric Maupomé & Aude Soleilhac

Sixtine est un personnage extrêmement attachant. On peut apercevoir dans ce premier tome, dès le début, une Sixtine toute petite qui vient de perdre son père. Suite à cette mort tragique elle va se liguer d’amitié avec des amis pirates qu’elle seule peut voir. Ce sont ses amis pirates imaginaires. Au fil de l’histoire on découvre une Sixtine adolescente qui est toujours proche de ces pirates. Ils semblent être là pour la protéger en « remplacement » du père qu’elle a perdu.

C’est une BD extrêmement touchante sur le deuil, le fait de se reconstruire et sur la vie en tant que tel. J’ai profondément aimé Sixtine et je m’impatiente de la découvrir dans les prochains tomes.

Mention spéciale aux illustrations qui bonté divine sont splendides !

Note : 4.5 sur 5.

Publié par Marine Stouppou

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :