Décomposée – Clémentine Beauvais

Que c’était beau, bon sang, que c’était beau. Une nouvelle fois Clémentine Beauvais démontre qu’elle manie les mots avec une intelligence et une facilité assez déconcertante. Ce recueil est tout bonnement bluffant.

Dans Décomposée, Clémentine Beauvais, reparle du célèbre texte « Une charogne » de Charles Baudelaire qui raconte à sa muse, Jeanne Duval, pour faire simple, comment la vue d’un cadavre le fascine. Clémentine, fait donc le choix de présenter cette « charogne » avant qu’elle ne le devienne. C’est extrêmement intelligent et intéressant. Ici, on suit Grâce, une jeune femme couturière qui va au fil du livre devenir une faiseuse d’ange et mettre son savoir faire au profit des femmes qui souhaitent avorter, par choix. Elle utilise ses aiguilles pour sauver la vie de toutes ces femmes qui souffrent d’une grossesse non-désirée. Ce besoin d’aider ses soeurs, se transforme en une sororité absolue puis en un radicalisme certain où Grâce deviendra, la vengeuse de toutes ces femmes en tuant les hommes qui les font souffrir et qui n’assument pas leur devoir d’être auprès d’elles.

C’est sororal, puissant, moderne, engagé et résolument féministe. Sous forme de vers libre, comme Clémentine Beauvais sait le faire, elle permet à Jeanne Duval de vivre sous sa plume et à ces faiseuses d’ange de ne plus rester dans l’ombre.

J’avais adoré le livre Songe à la douceur où déjà l’autrice écrivait en vers libre et présentait une autre vision d’Eugène Onéguine et Tatiana. Je suis donc absolument convaincue par ce recueil de poésie où elle met en scène Charles Baudelaire et Jeanne Duval.

C’est à lire et à découvrir sans tarder !

Note : 4.5 sur 5.

Publié par Marine Stouppou

Illustratrice - Féministe - Lectrice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :